Pourquoi le dropshipping est mal vu ?
Pourquoi le dropshipping est mal vu ?

Pourquoi le dropshipping est mal vu ? C’est une question que vous vous êtes sans doute une fois déjà posée, tant l’activité a pu prendre de sacrés coups côté réputation. Au fait, le dropshipping est devenu rapidement une activité dans laquelle se sont lancés beaucoup d’entrepreneurs. Il suffit de pouvoir revendre des produits conçus en provenance de divers pays. Sans avoir besoin de disposer du stock lui-même, le vendeur peut les commercialiser et cela constitue une solution géniale pour débuter son entreprise à partir de rien. Cependant, le dropshipping est mal vu par beaucoup de personnes. Plusieurs raisons expliquent cette méfiance et cette perte de crédibilité du dropshipping, entre autres des raisons relatives aux conditions de commerce ou encore au professionnalisme des dropshippeurs. Plusieurs d’entre eux par exemple négligent l’investissement dans un copywritting efficace pour reprendre platement le content marketing des fournisseurs tandis que beaucoup sont malhonnêtes. Quelles sont les raisons pour lesquelles le dropshipping est mal vu ? Trouvez toutes les réponses dans cet article.

Le délai d’attente de 2 semaines !

Si le dropshipping est mal vu ou s’il a mauvaise réputation chez bon nombre de gens, une des raisons principales est le délai d’attente pour la livraison qui est de trois semaines. Ce délai de livraison est souvent décourageant pour les acheteurs. C’est l’un des grands reproches faits au dropshipping par ses détracteurs. En général, ces derniers croient que cette activité n’est faisable que via Aliexpress ou par l’entremise d’autres fournisseurs chinois. En effet, acheter des articles issus de sites de Chine demande deux voire trois semaines de délai de livraison pour que cette dernière soit gratuite.

Ainsi, le dropshipping est mal vu parce que attendre si longtemps freine les clients. Il devient donc indispensable pour les dropshippeurs de convaincre les acheteurs que le produit vaut bien le coup d’attendre 2 semaines en mettant en avant par exemple sa qualité, la confiance ou encore l’accessibilité du prix. Mais il faut préciser que le dropshipping ne se fait pas qu’avec des fournisseurs asiatiques. Il est possible de dénicher des fournisseurs d’une grande fiabilité, certes moins puissants que les premiers mais qui ne proposent pas moins des produits de valeur et de qualité qu’on peut commercialiser.

La manipulation des prix en dropshipping

Une autre raison qui fait que le dropshipping est vu comme une arnaque est la question des prix. Les dropshippeurs jouent sur les prix pour se dégager leurs bénéfices. Les produits qu’ils proposent reviennent donc à un prix plus élevé que celui des fournisseurs chinois par exemple. Si le dropshipping est mal vu, c’est donc parce que beaucoup de vendeurs augmentent exagérément les prix de départ pour faire miroiter aux clients qu’ils réaliseront la bonne affaire. Par exemple, un dropshippeur peut proposer une montre à 500 € sur son site de dropshipping. Il barre ensuite ce prix pour ne laisser la montre qu’à 70 € en simulant une énorme réduction. En réalité, son produit n’a jamais coûté les 500 € mais à peine 15 € chez le fournisseur.

Les mensonges sur la provenance et la qualité des produits

Si le dropshipping est considéré comme une arnaque par beaucoup, c’est surtout pour les contre-vérités fréquentes sur l’origine des articles ou leur valeur. Cela est au coeur des interrogations sur leur fabrication. Plusieurs dropshippeurs se contentent d’indiquer des pays ou fournisseurs réputés dans leurs domaines pour justifier le prix affiché sur leurs produits, par exemple la Suisse pour les montres. C’est au contraire purement irréaliste.

Ce sont ces fourberies et ces tromperies qui constituent les manoeuvres commerciales déloyales ou qui induisent en erreur les acheteurs. Elles font que le dropshipping est mal vu car les clients croient que les articles sont originaux et de qualité. Malheureusement, ce qu’il reçoit à la livraison ne correspond pas à ses attentes et aux vertus vantées par le dropshippeur.

Un copywriting lamentable !

La mauvaise réputation du dropshipping doit beaucoup à la mauvaise qualité du copywritting des dropshippeurs. En effet, la plupart d’entre eux ne font que reprendre littéralement les textes et les content marketing élaborés par les fournisseurs. Ils négligent d’investir sérieusement dans la qualité de leur copywritting. Le dropshipping est mal vu à cause des mauvais copywritting. On ne peut pas rédiger comme à l’oral et ça c’est un principe de base.

De nombreux dropshippeurs ne maîtrisent donc pas cet art afin de valoriser leurs articles et avoir une expression convaincante, attractive et séduisante pour les clients. Mais il est déplorable que la majorité des fiches produits qui pulullent sur les sites de dropshipping sont mal conçus. Une solution pour avoir une meilleure réputation est de solliciter par exemple les services d’un copywriter de qualité ou d’être informé et autodidacte si l’on en a pas les moyens.

Voilà ! Ce n’est pas pour rien que le dropshipping est mal vu par beaucoup de personnes. Les raisons en sont souvent les conditions d’activité des vendeurs ou encore leur manque de professionnalisme et d’honnêteté. Il serait donc exagéré de diaboliser le dropshipping en lui-même car il existe beaucoup de dropshippeurs qui font sérieusement leur travail. En un mot, il faut simplement savoir rester vigilant et prudent !

Comment faire pour créer un site de dropshipping qui ne soit pas mal vu ?

La solution est très simple : ENTOUREZ-VOUS DES BONNES PERSONNES !

  • Trouvez la bonne personne pour concevoir le site en lui même.
  • Confiez la rédaction de votre contenu à une agence spécialisée (on vous invite à le faire directement chez nous !)
  • Ne négligez pas votre campagne publicitaire.
  • Soignez votre service client.
  • Répondez aux commentaires et aux questions sur les réseaux sociaux ou par mail.
  • Restez en règle en créant une véritable entreprise.

Voici quelques conseils qui vous permettront de faire changer le regard du monde sur le dropshipping en un clin d’oeil !